Retour

Il est important de reconnaître les signes avant-coureurs de l’endettement pour éviter que la situation s’aggrave.

Les signes avant-coureurs

Détails

Signes Causes Portraits

Voici les signes qui annoncent un possible surendettement :

  • Vous dépensez toujours plus que ne le permet votre budget;
  • vous empruntez toujours de l’argent pour joindre les deux bouts;
  • votre salaire a été saisi pour régler des dettes;
  • vous ne payez que les intérêts et les frais d’administration mensuels sans réduire le capital emprunté;
  • vos cartes de crédit ou votre marge de crédit sont utilisées au maximum de leur capacité. De plus, sans crédit, vous ne pouvez payer l’épicerie, l’essence ou le téléphone;
  • les créanciers vous harcèlent pour être remboursés, vous menacent de vous poursuivre ou de saisir vos biens. Plusieurs dettes ont été reprises par une agence de recouvrement;
  • les compagnies de services publics menacent de couper leurs services parce que vous cumulez des retards de paiement;
  • vous vous limitez à effectuer les paiements minimaux requis sur vos cartes de crédit;
  • vous éprouvez des difficultés à régler à temps vos factures mensuelles;
  • vous songez à consolider vos dettes ou l’avez déjà fait à quelques reprises.

Source : http://www.toutbiencalcule.ca/mon-credit-mes-dettes/lendettement/lendettement1/les-signes-avant-coureurs

Les causes du surendettement

  • Le chômage (perte d’emploi, maladie);
  • Un bouleversement de la structure familiale : naissance imprévue, décès, divorce, maladie, accident, handicap…;
  • Un attrait excessif pour la consommation, les jeux de hasard, la bourse…;
  • Un budget familial mal élaboré;
  • Pour aider quelqu’un (endosser, ne pas être capable de dire non…);
  • La sollicitation;
  • Les cartes de crédit;
  • Les études;
  • Un travail irrégulier;
  • L’absence de fonds d’urgence
  • Etc.

Selon le sociologue Gérard Duhaime, il existe 4 portraits de personnes surendettées :

1. Le vulnérable
Le vulnérable se trouve dans une situation financière instable. Il est souvent sous-scolarisé et mal payé. N’ayant pas été sensibilisé par son milieu à l’égard du crédit et se trouvant dans une situation où il doit se priver souvent, il a tendance à se tourner vers cette solution pour se gâter.

2. Le malchanceux
Souvent peu scolarisé et recevant un salaire peu élevé, il subit les contrecoups de situations extraordinaires qui l’amèneront à s’endetter : divorce, décès, maladie, etc.

3. Le parvenu
Il tient à se procurer du prestige, même s’il doit s’endetter à outrance.

4. Le compulsif
Souvent influencé par ses parents, qui avaient souvent recours au crédit, le compulsif tend à emprunter ce chemin. Il achète impulsivement ou dépense sans compter, par exemple en s’adonnant au jeu compulsif ou en consommant de l’alcool.

Retour